U Man Slide - Let’s play together

JPEG - 200.1 ko

Musicien tout terrains depuis 20 ans et multi-instrumentiste (guitare, ukulele, harmonica, kazoo, batterie primitive), U Man Slide vou présente son nouvel album Let’s play together. Entre homme orchestre et home studio, ce nouvel opus aux saveurs roots et métissées met à l’honneur un blues authentique sans fioritures, fait mains et pieds.

Mais, U Man Slide n’aimant que la musique qui se partage, c’est tout naturellement qu’il à invité des musiciens et amis globe trotters à apporter leur touche personnelle et colorer l’album de world, folk, swing.

Sur les morceaux Algiers point, Hang on tight, Mississippi slide
Manuslide : guitare et chant
Spencer Bohren : Lapsteel et chant
André Bohren : batterie et tambourin

Sur les morceaux A slide in my hand, Off the handle, One man band, Country girl, Irish seaside blues, Take my hand
Manuslide : guitare chant, slide, cigarbox, batterie, dobro, harmonica, ukulélé, kazz
Dominique Pfinder : mandoline
Chantal Pfinder : flûte traversière

Sur les morceaux : Le jongleur, Someday baby, Black gal swing
Manuslide guitare, ukukéké, chant
Stéphane Bihan : contrebasse, choeurs
Pher Motury : trompette, choeurs

Sur les morceaux GOnna raise my head, black to Africa, Ghost blues :
Manuslide : guitare, slide, harmonica, batterie et chant
Lise Hanick : guitare electrique, guitare acoustique, chant
Ben Larsen : harmonica
Alex Letombe : batterie
Marcel Bimbeni : djembé

Enregistré entre juillet et decembre 2016 :
Home studio Manuslide, Vieille Chapelle France
Studio world of mouth, Algiers USA, by Tim Stambaugh
Yokatta Records Studio, Arras, France by Stéphane Bihan
Studio Midnight, Annequin, France by Hubert Letombe

Le mot de U Man Slide :
Ala fin des Harpsliders en 2014 (une belle aventure de prés de 15 ans), je n’avais surtout pas envie d’arrêter de jouer ce blues roots qui m’accompagne depuis toujours.

J’ai donc participé à plusieurs experiences scèniques (Gutty Bllues Strickers, New Chicago Jam) et discographique (Jake Calypso & Archie Lee Hooker) qui m’ont progressivemebt renforcé dans l’idée de réaliser ma propre musique.
J’avais dans mes tiroirs quelques mélodies, des rythmiques ou des textes inachevés, des traditionnels que je reprenais toujours avec la même passion en concert. Et puis la fameuse formule one man band me tentait.

Album produit par l’assocation Poom Tchack (Lille), distribué par le label Yokatta Records